0

George Orwell entre dans le domaine public

Il va être difficile de le manquer sur les tables des libraires. En effet, événement en ce début d’année, l’arrivée dans le domaine public de l’écrivain anglais George Orwell décédé en janvier 1950. L’offre numérique arrive peu à peu avec de nouvelles traductions de ses ouvrages, 1984 et La Ferme des animaux en tête. Pour 1984, Gallimard a abandonné l’ancienne traduction d’Amélie Audiberti (1950), mais aussi celle plus récente de Josée Kamoun publiée en 2018 qui avait été très critiquée. C’est celle de l’édition en Pléiade par Philippe Jaworski qui passe en Folio et dans la foulée au format numérique depuis quelques jours. Même chose pour La Ferme des animaux. Anomalie ou retard dans les mises à jours sur certaines plate-formes, les trois versions Folio traduites sont disponibles??

Les Editions Libertalia et Agone proposent également de nouvelles traductions. Il va falloir surveiller ses autres livres, essais et écrits politiques, qui sont pour l’instant complètement absents au format numérique. Arrive Le Nationalisme et autres textes chez Payot. Il y a aussi beaucoup de livres illustrés et d’adaptations en bandes dessinées. Du côté d’œuvres complètes, il ne faudra pas bien entendu compter sur La Pléiade. Peut-être patienter du côté de chez Bouquins (Editis) ou de La Pochothèque (Hachette), qui sait…

Je mettrais au fur et à mesure des mises à jour de ce billet. A signaler qu’Amélie Audiberti décédée en 1988, George Orwell ne sera disponible en français dans le domaine public qu’en 2059. Des traductions qui ne seront sans doute jamais proposées jusqu’à cette date, une anomalie flagrante à l’exploitation suivie qui incombe à l’éditeur. Les traducteurs ou leurs ayants-droits pourront-ils récupérer leurs droits ?

aldusherve

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *